EXHIBITION “THROUGH HER (TRUE HER)” @ MUSEUMCULTUUR STROMBEEK/GENT – MAY 2020

“THROUGH HER (TRUE HER)” est une exposition sur l’invisibilité. Plus précisément, sur l’invisibilité du corps des femmes noires dans l’espace public et leur oppression dans la société capitaliste dominante. Non seulement les femmes noires n’ont pas de voix, mais elles sont également vues à travers un prisme qui les associe à une identité collective et à une culture considérée comme inférieure et fortement stéréotypée.

Anne Wetsi Mpoma a été invitée comme commissaire indépendante. La raison immédiate est son implication dans le projet Being Imposed Upon des artistes / curateurs néerlandais Vesna Faassen et Lukas Verdijk, qui a pris forme à Cc Strombeek en 2019. La publication qui en résultera, qui sera présentée en mai 2020, offre un forum aux femmes d’ascendance africaine qui vivent et travaillent en Belgique et répond à la question de savoir quels thèmes féministes ont été sous-exposés dans le débat actuel sur la décolonisation en Belgique.

Pascale Obolo, cinéaste et chercheuse en pensée décoloniale, a été invitée par Anne Wetsi Mpoma pour montrer certaines de ses œuvres vidéo, comme Déambulation Carnivalesque Von Puttkamer. En tant que chercheuse, Pascale Obolo propose également de questionner la collection du S.M.A.K. (le Musée d’Art Contemporain de Gand, qui fait partie de la même structure que le Cultuurcentrum Strombeek) et de présenter un “work in progress” de ses recherches dans l’exposition Through Her (True her), Het weefsel van tegenverhalen (The fabric of counter stories)

L’exposition se compose de deux parties:

Het weefsel van tegenverhalen (Le tissu des contre-histoires). La cinéaste et chercheuse Pascale Obolo vous livre les prémisses de ses recherches sur la collection d’art du S.M.A.K., sur laquelle elle commente : “Le SMAK collectionne des œuvres du monde entier, mais l’histoire coloniale de Gand et du pays fait totalement défaut.”

Through Her (True her). La conservatrice indépendante et historienne de l’art Anne Wetsi Mpoma dévoile dans son récit des contre-histoires des artistes “qui prennent en compte la totalité des rapports sociaux”, pour reprendre les mots de Françoise Vergès, qui parle du féminisme de la totalité. Chacune des artistes sélectionnées s’exprime à travers un médium spécifique (peinture, installation visuelle ou sonore, performance, vidéo, photographie, tapisserie, dessin, collage, …). Chacune d’elles explore des domaines d’intérêt spécifiques à sa pratique artistique.

Avec :

Hélène Amouzou
Marlene Dumas
Sofia Tate Avramides
Rokia Bamba
Muhiba Botan
Ann Veronica Janssens
Agnès Lalau
Zoe Leonard
Albertine Libert
Odette Messager
Ingrid Mwangi Robert Hutter
Nathalie Nijs
Laura Nsengiyumva
Maria Nordman
Mireille Asia Nyembo
Debbie Engala, Lauren Linzinde, Luna Mahoux, Leïla Nsengiyumva (Nymphose)
Pascale Obolo  
Pipilotti Rist 
Erika Rothenberg
Adriana Varejao 
Kara Walker


Plus d’informations sur le site www.ccstrombeek.be