NAKOMITUNAKA

Le 4 déc. 2022 — à 20h07

Par PAW et David Démétrius

UNE CRITIQUE DE L’EXPOSITION « SHÉHÉRAZADE, LA NUIT » AU PALAIS DE TOKYO FAIT EN MOINS D’1 SEMAINE PAR DEUX MEMBRES D’AFRIKADAA, LE MAXIMUM QUE L’ON PUISSE PROPOSER QUAND A ON RIEN À FAIRE. VRAIMENT. ILS PARLENT DE SALOPERIES, DE JOIES, DE TRAHISONS, D’ECHOES CARAÏBES LORSQUE L’ON TOURNE LE DOS À L’EN-NUIT. ET ILS SE MARRENT BIEN.

P.S : le serein OU soukou est cette passerelle en fin de journée, précédant l’en-nuit où les monstres sortent faire malédiction • dans la mythologie kamite-antillo-guyanaise ! 

Retrouver la critique en version traitement de texte sur ce lien.

Accueil » NAKOMITUNAKA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
11 + 10 =