AFRIKADAA 5 – “AFROFUTURISM” (Digital)

5,00

Le mouvement AFRO-FUTURISM est-il un mirage artistique adressé aux communautés noires pour fuir un espace corrompu qui les a enchaînés physiquement et mentalement sous forme d’Alien-nation vis-à-vis de la société occidentale !? Chercher d’autres planètes comme le musicien et artiste Sun Ra, Fils de Saturne, qui voulait se désaliéner de son passé tout en y inscrivant son immortalité.

Catégorie :

Le mouvement AFRO-FUTURISM est-il un mirage artistique adressé aux communautés noires pour fuir un espace corrompu qui les a enchaînés physiquement et mentalement sous forme d’Alien-nation vis-à-vis de la société occidentale !? Chercher d’autres planètes comme le musicien et artiste Sun Ra, Fils de Saturne, qui voulait se désaliéner de son passé tout en y inscrivant son immortalité.

Ce numéro restitue un éventail de médiums et d’artistes qui ont une vision novatrice des expériences afro diasporiques révolutionnaires et avant-gardistes d’un futur réel et imaginaire. Les articles témoignent de l’ère numérique, de fragments d’histoire, essais-fictifs et mythes, sous une perception immersive en 6.0 des arts contemporains.

L’Afro-Futurisme serait-il un mythe ou une métaphore avec laquelle nous irions à la rencontre de la légende de Sun Ra avec Frieda Ekotto, Anne Gregory et Kemi Bassene en passant par le Next narrative de Jean-Pierre Bekolo Obama et la plateforme Pananafricanspacestation de Ntoné Edjabe fondateur de la revue Chimurenga à Johannesburg. Nous tenterons ainsi d’explorer l’élargissement des (im)possibles grâce aux travaux d’ artistes rencontrés dans ce numéro.

Essayons de penser l’Im-possible en interrogeant la notion d’Afro-futurisme !? Nous avons voulu à travers le temps et l’espace révéler une épopée surprenante où les éléments visuels et les récits liés à la science-fiction, aux voyages interstellaires, interplanétaires et à l’identité noire comme étant un « alien » traversant le mouvement des droits civiques, des luttes décisives contre l’esclavage et le colonialisme sur des milliers d’années pour nous conduire vers de nouveaux espaces spatiaux temporaires.

Cherchant dans les différentes disciplines artistiques, l’histoire et les mythologies, nous voilà à la re- découverte d’un monde fantastique et futuriste dans lequel l’artiste fusionne avec la machine pour recréer un imaginaire singulier, en rupture avec tout effet de réalité. L’espace se substitue au ghetto, le voyage interstellaire au récit des origines. Le futur comme allégorie politique pour revisiter l’histoire de la diaspora africaine et redéfinir par la même occasion le devenir de l’espèce humaine.

Dans ce numéro, interrogeons la notion de l’Im-possible,!qui pour Sun Ra conduit! à la déréalité de son être et à la mythification de la réalité pour rationaliser un futur fictif. «l’impossible m’attire car toutes les choses possibles ont été faites et le monde n’a pas changé.»

Ces bouillonnements hétéroclites du passé à l’aune du futur ne peuvent manquer de trouver un écho dans la production artistique contemporaine.

La thématique Afro-futuriste est une occasion de fouiller le passé, d’explorer le présent, et d’imaginer le futur grâce à la sélection d’artistes que nous avons choisis dans ce numéro spatialement cosmique..

Dans l’univers globalisé, AFRIKADAA réinvente son imaginaire et propose une relecture futuriste de l’art contemporain. Sun Ra, Alice Coltrane, Lee Scrach Perry, Rammelzee, Afrika Bambataa ! sont les artistes qui m’ont porté dans l’écriture de ce cet édito.

ENGLISH VERSION

The AFRO-FUTURISM movement is an artistic mirage addressed to black communities as an escape from a polluted world that physically and mentally enchains them in an alien-nation vis-à-vis western society. In his search for other planets, musician Sun Ra, son of Saturn, wanted to alienate himself from his past even as he wrote his own immortality.

This edition displays a spectrum of genres and artists, all of which demonstrate innovative visions of African-diasporic experiences, a revolutionary vanguard of real and imaginary futures. We discover their work through articles in the digital age, fragments of history, which test !ctional myths in an immersive 6.0 perception of contemporary art.

Afro-Futurism is a myth or a metaphor wherein we discover the legend of Sun Ra with Frieda Ekotto, Anne Gregory, Kemi Bassene, via the next narrative with Jean-Pierre Bekolo Obama and the pananafricanspace station platform with Ntoné Edjabe, the founder of the South African magazine Chimurenga. Through the work of the artists interviewed in this issue, we propose to explore the expansion of the (Im)possible. Can we contemplate the impossible by questioning the very concept of Afro-futurism?

By moving across time and space, our intent is to reveal an unexpected epic of visual elements and stories linked together by their a”nity to science !ction, to interstellar and interplanetary journeys, and to black identity as “alien.” We travel through diverse and pivotal human and civil rights movements, as well as struggles against slavery and colonialism; we travel for thousands of years and traverses countless miles, ultimately leading us to new spaces and temporalities.

Searching within di#erent artistic disciplines, histories and mythologies, we have re-discovered a world of fantasia, of the future. Here artists merge with machines creating singular imaginaries without a trace of reality. Space replaces the ghetto; interstellar travel takes the place of stories of origins. The future becomes a political allegory through which to revisit the history of the African diaspora and rede!ne the future of the human species.

In this issue, we interrogate for ourselves the concept of impossibility just as Sun Ra rejected the fantasy of his being as that of an American myth, which had been imagined by the oppressor-other: “The Impossible attracts me because everything possible has been done, and the world did not change.”

All the disparate bubblings of the past in the future cannot fail to !nd an echo in contemporary artistic production.

With the works of the artists we have chosen to travel with in this spatially cosmic issue, the theme of Afro-futurism can be an opportunity for us to dig into the past, to explore the present and imagine the future together.

AFRIKADAA must reinvent its conceptualization of globalization in order to propose a new futuristic re-reading of contemporary art.

Sun Ra, Alice Coltrane, Lee Perry Scrach, Rammelzee, Afrika Bambataa are the artists who inspired me to concoct this editorial.

par Pascale Obolo

Contributeurs : Kemi Bassene, Anne Gregory, Frieda Ekotto, Jean Pierre Bekolo Obama, Emily Goedde, Landry Mbassi, Julie Crenn, Patrick De Lassagne, Patrick De Lassagne, Louisa Babari, Mukwae Wabei Siyolwe, Olivia Anani, Pascale Obolo, Jay One Ramier, Cecilia Tripp, Holly Bass, Michèle Magema, Anna Djigo, Dreamer To Visionary, Anne Gregory, Sonia Recasens, Sonia Recasens, Cecilia Tripp.

 

Titre :

AFRIKADAA 5 – "AFROFUTURISM"

Date :

Juin 2013

Pages :

122

Directrice de publication :

Obolo Pascale

Directeur artistique :

Jay one Ramier

Pour plus d'informations :

contact@africanartbookfair.com

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “AFRIKADAA 5 – “AFROFUTURISM” (Digital)”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 + 26 =